La prévention des risques incendie en entreprise

incendie

Même en cas de couverture par l’assurance, un incendie en entreprise génère toujours des pertes, autant pour l’employeur que pour les salariés. Chaque année, une entreprise sur trois résiste à cette catastrophe, les restes sont en difficulté et risquent la fermeture définitive. Selon le code du travail, l’employeur a l’obligation d’installer des mesures de sécurité anti-incendie pour assurer la sécurité des visiteurs et des personnels.

L’identification des risques d’incendie

En premier lieu, il convient de signaler que si les mesures de prévention des risques d’incendie varient selon la situation de l’entreprise, les étapes à suivre restent les mêmes. Pour cela, avant toute chose, il faudrait identifier tous les cas possibles de déclenchements d’incendies. Par définition, un incendie est la propagation du feu dans différentes pièces pendant un court délai. Il est donc primordial de vérifier les pièces où les produits combustibles et inflammables circulent. Généralement, les principaux foyers sont les ateliers de production et les pièces de stockage. Par la suite, il faut connaître l’état du produit (solide, gazeux, liquide, poudre ou aérosol), afin de déterminer le temps de propagation de ces combustibles et leurs modes de transmission. Les données ainsi récoltées conditionneront le choix de la mesure de sécurité la plus appropriée. Il faut également vérifier le branchement des câbles électriques pour éviter les courts circuits, et, après toutes ces vérifications, vous pourrez entamer la mise en place des mesures de sécurité. Si vous ne disposez pas de l’expertise nécessaire en interne, vous pourrez toujours approcher un spécialiste en sécurité incendie ou consulter les sites spécialisés.

Les dispositifs à mettre en place

La mise en place des mesures anti-incendie permet d’assurer la sécurité au travail. Avec la mise en place du système, vous devrez effectuer des exercices tous les mois afin de garantir un automatisme bien rodé de tous les employés en cas de danger. Par la suite, vous devrez bien mettre en place les issues de secours, les portes et voies de sortie nécessaires pour l’évacuation d’urgence en cas d’incendie. En outre, vous devrez avoir un contact rapide avec les secours, surtout ceux qui sont les plus proches de votre localisation. Par ailleurs, vous devrez aussi procéder à une répartition de votre personnel afin de disposer des personnes qualifiées pour gérer les visiteurs en cas d’incendie. Vous devez également vérifier le plan de votre entreprise et vous assurer que les secours peuvent s’introduire facilement partout où besoin sera dans votre domaine. Enfin, vous devez vous assurer que les accessoires anti-incendie sont aux normes et adaptés à la surface de votre entreprise pour éviter le manque d’extincteurs durant le feu.

Les différents types de dispositif anti-incendie

Il existe deux sortes de dispositif anti-incendie qui servent de sécurité incendie comme la protection incendie active et la protection incendie passive. Chacun de ces deux types a son rôle à jouer dans la prévention de l’incendie, mais l’utilisation dépend uniquement de votre choix. Premièrement, la protection incendie active se base plutôt sur l’utilisation des accessoires anti-incendie comme les extincteurs, les mousses ou autres produits ignifuges. Comme l’utilisation de ces moyens exige des interventions extérieures, il est indispensable de disposer des personnes qualifiées pour la manipulation et de ce fait la maitriser des dangers. De même, pour l’utilisation de ce type de protection, vous devez bien placer les accessoires afin qu’elles soient visibles par tous en cas d’incendie. La protection incendie passive, quant à elle, se déclenche automatiquement et est installée dans les mûrs ou les canalisations. En cas de contact avec le feu, les mûrs comme les parpaings diminuent la propagation de l’incendie et certains arrivent même à l’arrêter. Ceci étant dit, il est plus pratique d’utiliser des protections passives dû au fait que cela n’a pas besoin de main-d’œuvre en cas de danger.

Quelles sont les obligations de l’employeur en matière de sécurité au travail ?
Quels sont les équipement de sécurité obligatoires sur un chantier de construction ?