Quelles sont les obligations de l’employeur en matière de secourisme au travail ?

Un chef d’entreprise se doit de planifier une organisation visant à former ses salariés aux premiers secours. La mise en place des moyens de secours doit être une priorité, car les accidents du travail sont des événements que vous ne pouvez pas éviter. C’est vrai qu’une détresse médicale ou un état pathologique ne préviennent pas. Pourtant, l’entreprise peut aider en apportant les premier secours. Quelles sont les obligations de l’employeur en matière de secourisme au travail ?

Du matériel de premier secours à la disposition de l’entreprise

La mise à la disposition de matériel de premier secours fait partie des obligations de l’employeur en matière de secourisme. Selon l’activité de l’entreprise, il doit l’équiper des kits adaptés aux risques d’accidents de travail qui pourrait arriver. En général, une liste précise sur la composition de ces équipements n’existe pas, mais c’est au médecin du travail de fournir des conseils sur le choix du matériel. En outre, l’employeur doit effectuer un éventuel contrôle pour vérifier si les produits sont périmés et doivent être ainsi remplacés.

Une organisation en amont pour les cas d’urgence

Assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades en prenant des mesures nécessaires à l’avance fait partie des obligations de l’employeur en matière de secourisme. Après avoir consulté l’avis du médecin, c’est au chef de l’entreprise d’établir une organisation de secours internes et des moyens d’alerte en cas d’urgence médicale. Pour cela, les précautions à prendre doivent toujours s’adapter aux risques propres à l’entreprise.

Former ses salariés aux techniques de secourisme

Selon la réglementation, toutes entreprises disposant d’un effectif de plus de 200 salariés doivent recruter des infirmiers. En dehors de cela, la formation en secourisme n’est pas obligatoire. Malgré tout, les entreprises dont les activités ne présentent aucun danger ne sont pas obligées de former les membres du personnel. Par contre, les entreprises qui réalisent des travaux dangereux doivent disposer de SST (Sauveteur Secouriste au Travail). Former un membre de son personnel pour devenir un SST fait partie des obligations de l’employeur en matière de secourisme. Cette formation spécifique consiste en fait à mettre en œuvre des compétences précises liées au secourisme. Ainsi, le personnel formé au SST aura pour rôle de prodiguer les premiers secours en cas d’urgence. C’est à lui donc de repérer les situations dangereuses au sein de son entreprise. Il va également participer à la mise en œuvre d’actions de prévention et de protection.

Trouver une entreprise spécialisée en vente de vêtements de travail et chaussures de sécurité à Lille
Interventions de secours : acheter du matériel en ligne