Quels sont les équipement de sécurité obligatoires sur un chantier de construction ?

Sur un chantier, les risques d’accident sont nombreux. C’est dans le secteur du bâtiment qu’on recense le plus d’accidents de travail plus ou moins graves. Toute personne qui s’y trouve comme les travailleurs et autres encourt ces risques. Mis à part d’autres mesures préventives, les EPI et tous les équipements de sécurité sont extrêmement importants dans la construction. Quels sont donc ces équipements de sécurité obligatoires à porter sur un chantier de construction ?

Les équipements de sécurité obligatoires sur un chantier

Outre une formation comme sur prevention-securite-secourisme-formation.com, plusieurs types d’équipement de sécurité sont indispensables et obligatoires. Les EPI ou équipement de protection individuelle s’agissent de vêtements et de divers accessoires. Fournis par l’employeur, ces équipements assurent la sécurité physique des travailleurs et limitent les accidents du travail. Les plus utilisés sont :

  • Les casques de sécurité : doivent être conformes à la certification CE et aux normes Afnor NF EN 397.
  • Les lunettes de protection : pour éviter les accidents des yeux.
  • Les combinaisons de travail : très résistantes aux déchirures, à l’usure et respectant le marquage CE.
  • Les gants : pour se protéger des allergies aux produits, aux dangers de coupures, aux perforations…
  • Chaussures de sécurité : résistantes aux agents agressifs (feu), aux chocs, aux produits chimiques…
  • Masques de chantier : pour se couvrir des gaz nocifs, des particules solides, des aérosols…  
  • Protections auditives : pour éviter l’exposition au bruit
  • Gilets de visualisation : pour que chaque ouvrier soit visible, doivent respecter la norme européenne EN 471.
  • Dispositifs anti-chute : harnais, mousquetons, enrouleurs, cordes…

Les matériels collectifs : l’EPC

Les équipements de protection collective (EPC) assurent la sécurité du chantier. Ils permettent de délimiter les abords et les zones stratégiques. Il s’agit généralement des bandes de sécurité, des plots ou des panneaux de signalisation. Afin de limiter les émissions, l’entreprise de construction doit fournir des systèmes d’aspiration, des caissons acoustiques, des capots. Elle doit aussi mettre à disposition des travailleurs des échafaudages, des filets de sécurité, des extincteurs et des garde-corps en vue d’écarter tout danger. Pour conserver correctement les matériels et abriter les ouvriers, il doit y avoir des hangars et des tentes sur le lieu de construction.

Pas d’EPI : les risques encourus si pas d’EPI

C’est le rôle de l’employeur de faire respecter la sécurité sur le chantier de construction. Concernant la sécurité de ses employés, il doit donner une obligation de résultat. Pour ce faire, il est tenu de fournir tous les matériels et les équipements de protection nécessaires, faire une formation à la sécurité, fournir des documents d’évaluation des risques, faire une formation à la prévention et afficher des consignes de sécurité. De leur côté, les salariés doivent respecter toutes les consignes de sécurité de prévention en entreprise et se servir des équipements qui leur sont fournis. En cas d’obsolescence et d’usure des équipements à leur disposition, ils doivent aviser leur employeur.  

Lorsqu’un travailleur refuse de porter ses EPI, il encourt des risques graves. En effet, il va mettre en danger sa sécurité, sa santé et celle des autres. Cela pourrait même finir par son licenciement pour faute disciplinaire même s’il n’a pas causé d’accident. En cas d’incident, l’ouvrier est susceptible de mettre en jeu sa responsabilité pénale pour avoir mis sa personne et autrui en danger. Quant à l’employeur, il pourrait être condamné à une peine de prison. Pour le manquement à son obligation de faire respecter les règles et de ne pas fournir des EPI adéquats, il est passible de payer une amende. L’employeur doit ainsi fournir les EPI, tandis que les employés doivent les porter sur le chantier. De cette manière, il est possible de limiter les risques d’accident. Très efficaces pour la prévention des risques, tous les équipements de protection et les EPI ne sont pas à négliger.      

La prévention des risques incendie en entreprise
La prévention incendie, comment ça marche ?