Bruit en open space : comment se protéger ?

Travailler dans un espace restreint n’est pas vraiment idéal si on veut booster sa créativité. C’est également la même chose lorsqu’il est question d’œuvrer dans un open space. En effet, pour éviter le stress et réussir sa mission, il est important d’opter pour un environnement propice. Dans ce cas, comment faire pour réduire la nuisance sonore ?

Commencez par identifier l’origine du bruit

Selon les études, le bruit en open space, souvent un milieu professionnel, est connu comme étant un facteur de risque pour la sécurité et la santé des salariés. D’ailleurs, c’est une des premières nuisances constatées par les habitués des espaces ouverts. Ainsi, avant de résoudre ce problème, il est essentiel de déterminer les éléments conducteurs. Dans certains cas, cela peut être dû à une machine bruyante, des sonneries de téléphones qui résonnent plusieurs fois, des collègues de bureau qui discutent à proximité ou encore des personnes qui parlent à haute voix. Mais ce n’est pas tout, les pauses-café improvisées, les rires des voisins peuvent aussi être à l’origine du brouhaha. Une fois que la source est identifiée, il sera plus facile de trouver les solutions adaptées face à ces attaques sonores.

Comment se protéger efficacement du bruit en open space ?

De nos jours, face à une augmentation en puissance des installations de travail « ouvertes », les employés sont de plus en plus touchés par le bruit. Afin d’assurer le confort ainsi que la productivité de leur personnel, de nombreuses sociétés les aménagent en prenant soin de réduire les expositions au bruit en open space. En premier lieu, il est recommandé de bien évaluer l’implantation de ses locaux. Par exemple, il est possible d’éloigner les équipes qui génèrent du bruit avec le téléphone des équipes qui ont besoin de se concentrer. Pour cela, cloisonner les espaces avec des cloisons phoniques peut être une excellente idée. En isolant les machines trop bruyantes avec des cloisons acoustiques amovibles, on peut privatiser et apporter un bien-être à l’espace de travail. Ensuite, il est aussi envisageable d’accessoiriser le plafond et les murs pour atténuer les nuisances sonores. Ici, les dalles murales, les panneaux muraux peuvent être d’un grand secours. Outre ces options, l’emploi des mobiliers acoustiques et une bonne conduite sont pareillement efficaces.

Existe-t-il une technologie pour réduire le bruit en open space ?

S’armer des nouvelles technologies n’est pas un fait nouveau. D’ailleurs, au fil du temps, ils sont devenus indispensables à l’être humain. Ainsi, dans le cas où le bruit en open space devient insupportable, se tourner vers les gadgets révolutionnaires est de loin la meilleure alternative. Effectivement, des technologies de masquage de bruit ont été créées afin de limiter l’effet sonore dans les espaces ouverts. Pour les trouver, il suffit de se rendre sur des plateformes dédiées et de faire sa sélection.

Qu’est ce que la pénibilité au travail ?
Risques psychosociaux au travail : de quoi parle-t-on ?