Risques psychosociaux au travail : de quoi parle-t-on ?

Les risques psychosociaux, également connus sous le nom RPS, des syndromes d’épuisement professionnel sont très courant dans le monde de travail actuel. Ils sont les causes de plusieurs graves pathologies chez les salariés : la dépression, l’insomnie, les maladies psychosomatiques, la non-intégration, voire même, le suicide. Ils ont des impacts néfastes qui peuvent également nuire au fonctionnement et à la performance de l’entreprise : ambiance de travail gênant, absentéisme, baisse de la productivité et motivation très faible des salariés… Ainsi, les RPS ne sont pas des phénomènes à négliger, les entreprises ont des obligations et des devoirs à considérer afin de les éviter et les prévenir.

Les risques psychosociaux : qu’est-ce que c’est ?

Les risques psychosociaux au travail ou RPS désignent l’ensemble des éléments et des facteurs défavorables qui affectent l’intégrité physique, ainsi que la santé psychologique et émotionnelle des salariés au sein de leur environnement professionnel. Parmi risques psychosociaux au travail, le stress est le plus répandu et le plus courant, c’est l’état d’un travailleur ressentant une déstabilisation et un déséquilibre entre ses tâches et ses ressources. Ainsi, il éprouve des sentiments de ne pas atteindre les attentes exigées par son employeur. Le stress est souvent causé par la pression dans la réalisation des tâches, les conditions de travail et le sentiment d’insécurité. Les violences internes commises au sein de l’entreprise comme le harcèlement moral et sexuel et les conflits sont également des formes de RPS. Il existe aussi des violences externes qui se présentent sous forment d’insulte, d’agression et des menaces.

Origines et impacts des risques psychosociaux au travail

Dans le milieu professionnel, les origines des risques psychosociaux ou RPS sont liées à l’environnement et les conditions de travail. Ils concernent toutes les organisations dans l’entreprise : la structure du travail ; les relations internes ascendantes, descendantes et latérales ; l’environnement physique des travailleurs ; les contenus et les modalités d’exécution de la relation de travail. Ces risques psychosociaux au travail provoquent des dommages psychiques et physiques aux salariés. Ainsi, ils sont des menacés pour le fonctionnement de l’entreprise.

Les préventions à mettre en œuvre

Les entreprises ont des obligations à élaborer des politiques de prévention afin d’éviter ces risques psychosociaux au travail. Les lois encadrant ces obligations et ces devoirs varient selon le pays, mais ils sont toujours basés sur l’engagement des employeurs dans la prise des mesures nécessaires dans l’assurance de la sécurité, ainsi que la santé physique et mentale de ses salariés.

Qu’est ce que la pénibilité au travail ?
Le bien-être des salariés en entreprise : quels avantages pour l’employeur ?